Souvenirs de mon enfance…

Un cahier, vieilli, pour moi le plus précieux avec dedans mes plus vieux dessins, des descriptions de merle, de fées.
Un de mes plus vieux cahiers de croquis…

De mon enfance me restent beaucoup de souvenirs et celui-ci m’a frappé l’autre jour….

Parfois quand j’avais six ou sept ans, je me levais un peu fatiguée et sans envie d’aller à l’école.

Ma mère me disais: reste à la maison. Et je pouvais profiter de ces moments de libre en étant tout à fait bien et pas avec 39 ° de fièvre au fond de mon lit.

Mon grand-père à cette occasion me montrait comment dessiner des animaux, une poule, un chat, un renard.

j’ai beaucoup appris comme cela, j’étais déjà accro à la création.

J’ai eu tout le matériel de bricolage qu’on puisse rêver et j’ai fait de même avec ma fille.

Au grand étonnement de ses copines quand elles venaient à la maison.

Normal pour moi…

Mes premiers cahiers de création.

Il me reste de mon enfance, un cahier, un des plus anciens et pour moi le plus précieux car il porte en lui la semence de tous mes intérêts futurs…

L’amour des fées.

L’amour de la création.

L’amour de la nature.

L’amour des fées, souvenirs d’enfance.

Tous ces intérêts ont perduré jusqu’à maintenant, et je les exprime au travers de mon blog pour en faire profiter mes lecteurs.

Des cahiers de sciences naturelles.

Des cahiers de sciences naturelles, la vie du merle. La description d’un os retrouvé dans la nature.

Et des trouvailles qui étaient à l’intérieur d’un nid d’oiseau.

Des trésors pour moi!

merle, souvenirs d’enfance…

Après la révélation, la baffe!

Je sais, c’est ça que je veux faire de ma vie!

Ecole d’Art, re Ecole d’Art, génial, et les sous ?

Gagner sa vie en faisant sa passion. J’y suis arrivée un temps, mais devenue maman, je n’ai pas voulu continuer de donner des cours de dessin le soir, ou de vivre avec trois fois rien.

Donc à côté de la joie d’être maman, la peine de devoir travailler dans quelque chose qui ne me plaît pas et où je ne m’épanouis pas.

Heureusement le blog est là…

Heureusement que le blog est là, cela me permet de montrer mon art en restant tranquillement chez moi et à une plus grande audience que jamais!

Cela me stimule et me donne encore plus d’idées.

Dans un prochain article mais je ne sais pas quand, je vous raconterai quel projet dort au fond d’un tiroir….

Mais vous aussi racontez-moi si vous avez un projet inachevé.

Acrylique pouring.

Détail de ma peinture, on voit bien les cellules grandes ou petites et les couleurs bien délimitées ou mélangées suivant les endroits.

Bonjour, aujourd’hui, je vais refaire une peinture en acrylique pouring.

C’est une technique qui utilise plusieurs produits joints à la peinture pour rendre celle-ci bien élastique et bien fluide afin de la verser sur la toile et d’obtenir ainsi de beaux effets de couleurs.

Donc pour ce faire j’ai commande sur internet des produits:

Le floetrol, le Gac 800, le liquitex,

le silicone d’un produit anti-poux.

Et bien sur de la peinture acrylique qui est mélangée à ces produits, et à de l’eau.



Je place de la peinture acrylique dans des verres en plastiques et les produits en proportion de 1/3 de chaque produit. Et 3 giclée de silicone, je mélange bien ensemble et j’ajoute de l’eau pour obtenir un mélange coulant comme une pâte à crêpes. Je mélange avec des bâtonnets en bois.

Quand j’ai mélangé toutes mes couleurs, je verse de la peinture sur mon support, là une toile et un couvercle de boite en bois qui avait déjà été peint.


J’étale bien la peinture avec un pinceau de façon grossière.

Puis, je verse mes couleurs dans un gobelet, en alternant les couleurs et en faisant de petites taches.
Puis je verse le contenu du gobelet sur le support à peindre.
Je verse la peinture sur la toile.
ça s’annonce bien…
Je bouge mon support pour que la peinture couvre toute la toile et je passe le pinceau sur les bords.


Finalement, je passe le chalumeau sur certaines partie de la toile pour faire apparaître des petites cellules, mais attention à ne pas vous brûler et à ne pas brûler la toile, il ne faut pas aller trop près!

Le résultat final sur la boite en bois.


Le résultat final sur la toile.

Déco de Pâques en couleurs tendres.

Bonjour, aujourd’hui, je vais vous montrer ma nouvelle décoration de Pâques en couleurs tendres.

Du rose, du bleu, et du vert clair.

D’abord j’ai cassé et vidé des oeufs crus.

Avec un appareil pour casser les oeufs à la coque.

Il faut faire retomber trois fois la boule en acier sur l’oeuf et cela fait une coupe bien nette.


Ensuite après avoir lavé les oeufs je les peins en bleu et rose saumon en alternant, le dedans bleu avec l’extérieur saumon et vice versa.

Je place aussi des rubans bleus et saumon sur mon petit panier en métal que j’ai acheté chez Maison du Monde.

Et ensuite quelques fleurs et petits accessoires dans les couleurs assorties et voilà ma décor couleur tendres faite!

décoration de Pâques en couleurs tendres en vert clair rose saumon et bleu.

Travail en cours…

Un petit aperçu de mon travail en cours, en préparation de mon tuto pour la décoration de Pâques.

La peinture des coquilles d’oeuf, les couleurs sont le corail et le turquoise pour tous les éléments y compris les fleurs pour une déco de Pâques fraiche et qui change.

Je dévoilerai aussi une technique de décoration familiale transmise de mère en fille et très secrète…..

Et une décoration de Pâques digne de la famille Adams en noir quelle horreur!

A suivre dès que mon emploi du temps me le permet.

Comment peindre un dégradé.

Voici, je vais vous montrer comment peindre un dégradé comme un pro!

Pour par exemple faire une transition dans un ciel, la mer ou pour montrer qu’un objet est arrondi on peut faire un dégradé et l’effet est garanti!

On commence par dessiner par exemple une tasse et à en tracer le contour,

puis sur un des côtés, j’applique du noir et je nettoie mon pinceau, sur l’autre côté j’applique du blanc, il ne faut pas que la couleur dégouline et soit trop liquide.

Le pinceau est ensuite nettoyé à nouveau dans de l’eau et toujours après, il doit être essoré en l’appuyant sur le chiffon.

Avec ce pinceau propre et un peu humide on peut repasser sur le gris foncé et en faisant des sortes de « Z »

Pour faire un dégradé à la manière de l’aquarelle, je peins d’abord une barre noire.

Ensuite je l’épaissit un peu.

Et ensuite, je nettoie mon pinceau complètement en l’agitant dans un verre d’eau et je l’essuie sur un chiffon. Le pinceau est ensuite humidifié légèrement et je vais travailler le noir pour l’éclaircir progressivement vers le gris.

De belles pensées

Que de belles pensées!

réalisées en plastique de set de table, et peintes ces pensées sont parfaites! Et elles agrémentent un petit coeur de leur petite têtes.

Alors attention, on commence!

Le petit coeur qui va accueillir les pensées est en bois découpé, poncé et peint.

Les pensées sont en set de table découpé, poncé au papier de verre pour que la peinture accroche bien dessus. Puis je dessine mes violettes au feutre indélébile et je peins en violet pour faire une première couche.

Je peins ensuite les détails quand le fond a suffisamment séché.

Je colle sur l’envers du motif peint un fil de fer de fleuriste à l’aide de colle blanche et de petits bouts de papier journal comme pour mon motif oiseaux (voir photo)

J’ajoute de petites bannières avec de jolis messages.

Quand les petits papiers qui tiennent le fil de fer sont bien secs, je perce mon coeur avec une mèche de perceuse très fine (2mm) et je peux donc placer mon fil au travers et positionner mes motifs sur le coeur, je place le fil de fixation et c’est fini!

       

 

De belles pensées!

Tableau décoratif cupcake

 

Ce tableau en bois est décoré de cupcake découpés en plastique et peints.

Le plastique vient de sets de table en plastique.

Il est passé au papier de verre pour le rendre légèrement rayé ce qui fera accrocher la peinture.

J’applique une couche de blanc pour faire une base. Et ensuite une couleur en à plat.

Ensuite les motifs de détail, pistils, petites lignes noires.

Quand tout est bien sec, j’applique un vernis transparent.

Pour fixer les motifs sur mon support, je fixe un fil de fer de fleuriste avec de la colle blanche et des petits bouts de papier journal coupés, en séchant, ils vont emprisonner le fil de fer de façon solide.

Pour la plaque de support, je coupe une planche de bois en forme et je la ponce.

Je perce des trous de  trois diamètres différents.

Qui sont correspondants à des baguettes de bois de trois diamètres différents.

Ces baguettes sont coupées en tronçons égaux et mises en place dans les trous à l’aide d’un marteau.

Puis collés avec de la colle en bois pour qu’ils ne sortent plus.

Ma forme cupcake est peinte en blanc teinté de couleurs pastelles.

Et prête à recevoir les petits cupcake peints.

Et voilà!

tableau cupcake

 

Couronne décorative en bois

Bonjour,

les châtaignes tombent dans la forêt et les pommes sont prêtes à être ramassées dans les vergers.

Je vous propose un nouveau bricolage d’automne, une couronne décorative en bois pour mettre par exemple dessus les petits modules décoratifs montrés dans un autre article. (oiseaux, courges)

Je commence par dessiner un cercle sur une planche de bois, je dessine un cercle à l’intérieur, et je découpe à l’aide de ma scie sauteuse.

            

Je perce ensuite tout le cercle avec une perceuse et deux grosseurs de mèches.

Je ponce un peu pour plus de régularité.

Pour cacher un peu le bois clair, je peins un effet camouflage en faisant dessus des traits d’acrylique de ces couleurs:

        

Après je vais en forêt chercher des bouts de bois du même diamètre que les trous. et je vais les coller dedans au pistolet à colle.

Ensuite, je fixe dessus mes éléments décoratifs oiseaux, maisons, feuilles d’automne et champignons, grâce au fil métallique fixé au dos des motifs.

              

Et voilà ma couronne terminée!